Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Commémoration du centième anniversaire de la bataille de Passchendaele

Commémoration du centième anniversaire de la bataille de Passchendaele


Octobre 1917, les Canadiens, Britanniques et Français participent à la troisième bataille d’Ypres contre les Allemands. Une bataille qui court sur toute la Flandre Orientale. Cent ans plus tard, le Fort de Seclin a accueilli soldats et officiels pour commémorer cet affrontement qui fera un demi-million de morts.

Une cérémonie forte, vendredi 10 novembre, sur les terres du Fort de Seclin. Plusieurs centaines de personnes - certaines venues d’Australie, du Canada et du Royaume-Uni- se sont réunies pour commémorer le 100e anniversaire de la bataille de Passchendaele.

Avant la messe et les discours officiels, les spectateurs ont pu assister à une salve qui a additionné 100 coups de canon. Un hommage aux artilleurs et aux soldats des nations alliées qui ont participé à la Troisième Bataille d’Ypres. Une bataille qui s’est conclue le 10 novembre 1917. Seize pièces d’artillerie d’époque venant spécialement d’Australie, du Canada, de Grande-Bretagne et de France, étaient présentes sur le site.

Une cérémonie sous le patronage de son excellence Mme Janice Charette, Haut-commissaire du Canada au Royaume-Uni, et en présence de nombreux officiels, dont Bernard Debreu, le Maire.

Une messe a conclu ce rendez-vous, un "Drumhead Service" comme était baptisé cet office durant la Première Guerre Mondiale. Une messe qui était traditionnellement organisée sur les champs de bataille afin de demander la bénédiction de Dieu, avant que les soldats n’aillent au combat. Il n’y avait pas d’autel pour organiser ces services religieux, de sorte que les soldats empilaient leurs tambours pour former un autel qu’ils recouvraient ensuite de leurs drapeaux ou de leurs étendards.